Restauration des tourbières en Mayenne

Un premier programme de restauration des tourbières en Mayenne va débuter cette année ! L’objectif ? Restaurer 4 tourbières sur la période 2021-2022.

Qu’est-ce qu’une tourbière ?

Une tourbière est un milieu naturel dont le sol est composé quasiment exclusivement de matière organique mal décomposée : la tourbe. Au sein d’une tourbière, le sol est constamment engorgé en eau, entraînant une absence d’oxygène dans le sol. Sans oxygène, les micro-organismes et la faune du sol ne peuvent correctement se développer et assurer une de leurs fonctions principales : la décomposition de matière organique.

Ainsi, dans une tourbière lorsque les plantes meurent, elles ne se décomposent pas et s’accumulent progressivement au fil des années, des siècles voire même des millénaires. Ce sol est ce qu’on appelle la tourbe.

Pourquoi faut-il restaurer les tourbières ?

Les tourbières, de par leur sol si particulier et leur surface très réduite (seulement 3% à 5% des terres émergées), abritent une biodiversité très rare. L’une des plus remarquables d’entres-elles est probablement les plantes carnivores ! En Mayenne, on peut trouver 5 espèces de plantes carnivores comme le Rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia) ici en photo.

De plus, les tourbières, en accumulant les végétaux morts, ont la capacité de stocker d’énormes quantités de carbone. En effet, à l’échelle mondiale les tourbières stockent 2 fois plus de carbone que toutes les forêts du monde !

Malheureusement, les tourbières ont bien souvent été perturbés par les activités humaines. De nombreuses tourbières ont été drainées en creusant des fossés pour tenter de les assécher afin de rendre ces terres cultivables ou bien pour en extraire la tourbe et l’utiliser en tant que combustible.

Or lorsque le fonctionnement hydrologique d’une tourbière est dégradée, la décomposition de la matière organique se remet en place et la tourbière, au lieu de stocker du carbone, devient émettrice de grandes quantités de carbone. De surcroît, la biodiversité très rare qu’elle abritait va également disparaître.

La restauration consiste à rétablir le bon fonctionnement de la tourbière pour lui permettre de stocker à nouveau du carbone et de préserver sa biodiversité si singulière.

Programme financé par la DREAL Pays de la Loire dans le cadre du programme France Relance

Projets

Inventaire des tourbières en Mayenne

Les tourbières sont des zones humides dont les conditions écologiques particulières (saturation en eau, absence d’oxygène) accumulent les débris végétaux […]

En savoir plus

S'inscrire à notre lettre d'information